Restauration de la morphologie des cours d’eau en tête de bassin versant : le ruisseau de la Tréquinière

01/12/2021

Top départ pour les premières actions concrètes de restauration des habitats aquatiques, dans le cadre du programme d’action 2021 – 2026 sur le bassin versant de la Sèvre Nantaise ! Synthèse d’un premier chantier sur un site pilote au lieu-dit La Trequinière (Vendée).

Une première opération réussie : le ruisseau de la Tréquinière

Engagés par l’Etablissement public de la Sèvre Nantaise, des travaux d’envergure sont en cours sur le secteur de la Blaire / La Tréquinière / La Bronnière, en Vendée. Dans le cadre du nouveau programme d'action 2021-2026, intitulé "Retour aux sources", ils consistent à améliorer la qualité des milieux aquatiques sur ce territoire consituté principalement de petits cours d'eau, proche des sources de la Sèvre Nantaise :

  • Intervention sur la ripisylve, la végétation de bord de cours d'eau et des haies, sous l’égide de l’entreprise Bocasèvre en mars 2021
  • Réalisation de pêches de sauvetage avec l’appui de la Fédération de Pêche de Vendée les 10 et 13 septembre 2021
  • Travaux de terrassements et de recharge en granulats avec l’intervention de l’entreprise THOUZEAU à compter de la mi-septembre 2021 pour une durée de 5 semaines
  • Pose de clôtures et aménagements d’abreuvoirs, avec l'entreprise AGEV Solutions, durant 3 semaines.

Ce secteur emblématique des ruisseaux à potentiels salmonicoles constitue un réservoir écologique majeur : eaux vives et oxygénées, riches d’une biodiversité unique à l’échelle de la Vendée (truites, écrevisses à pieds blancs, etc.).

 

 
Trequinière
 
Trequinière

Les travaux de restauration morphologique du cours d'eau permettent de retrouver des conditions d'écoulement
plus variées et un gabarit de cours d'eau adapté aux débits qui y circulent.

 

Concertation avant début des travaux

Concertation avec les partenaires
Concertation avec les partenaires

 

Préalablement au lancement de chantier, il aura fallu se concerter avec les partenaires techniques, financiers, réglementaires et bien évidemment les riverains concernés. Cette démarche s’est ainsi organisée autour des temps forts suivants :

  • Discussion avec les parties prenantes locales pour définir l’emprise du futur tracé de cours d’eau, son gabarit, etc.
  • Réalisation des prospections faunistiques et floristiques afin d’intégrer les spécificités du site en lien avec la biodiversité, avec l’appui du CPIE Sèvre et Bocage ;
  • Conception et dimensionnement du projet, avec l’appui du bureau d’études HydroConcept ;
  • Élaboration et dépôt des dossiers réglementaires auprès des Services de l’État dans le cadre de la "Loi sur l'Eau" et de la "Déclaration d'Intérêt Général" ;
  • Définition d’un plan de financement de manière à bâtir un projet sans reste à charge pour les riverains concernés ;
  • Construction d’un marché de travaux dans le respect de la commande publique ;

 

Objectif du nouveau programme d'action : intervenir sur les cours d'eau proche du bon état

Dans le cadre du Contrat Territorial Eau 2021 – 2023 piloté par l’Etablisssement public de la Sèvre Nantaise, la stratégie d’intervention cible plusieurs secteurs prioritaires situés essentiellement en amont du bassin versant de la Sèvre Nantaise, le Trézon et l’amont du bassin de la Grande Maine.

La stratégie d’action s’attache à intervenir sur les secteurs des sources, les plus susceptibles d’atteindre ou tendre vers le bon état des eaux dans un délai raisonnable.

Soutenu, comme par le passé, par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, la Région des Pays de la Loire et les départements, ce programme poursuit son objectif de préservation ou de reconquête de la qualité de l’eau.

Parmi les nombreuses actions à déployer sur ces secteurs figure la restauration hydromorphologie des cours d’eau situés en tête de bassin versant. Ce chevelu amont a en effet pu être aménagé par le passé, notamment dans le cadre des démarches de remembrement ayant parfois conduit à rectifier (suppression des sinuosités naturelles) et recalibrer (augmentation du gabarit) des cours d’eau.

Quelques décennies plus tard, les apports de la science ont permis de montrer qu’un cours d’eau en bonne santé doit présenter des formes et des écoulements diversifiés ainsi qu’un gabarit adapté à son débit.

Fort de constat et d’un diagnostic appuyé par des prospections de terrain entre 2019 et 2020, dans le nouveau programme d'action 2021-2026, plusieurs linéaires de cours d’eau ont été identifiés pour proposer des opérations de restauration hydromorphologique avec pour objectif de leur redonner des profils variés et une dynamique retrouvée.-

La construction de ces actions se passe en étroite en concertation avec les propriétaires et exploitants concernés de manière à établir le bon compromis entre usages et restauration de l’hydrosystème

 

 

 

Contact :

François MASSONNAUD

Technicien de rivière

Etablissement Public Territorial du Bassin de la Sèvre Nantaise

Moulin de Nid d'Oie 10bis route de Nid d'Oie CS 49405
CLISSON Cedex

02.51.80.09.51

Contact :

Xavier GRILLO

Responsable du Pôle Actions territoriales

Etablissement Public Territorial du Bassin de la Sèvre Nantaise

Moulin de Nid d'Oie 10bis route de Nid d'Oie CS 49405
CLISSON Cedex

02.51.80.09.51