Installer des repères de crue

Objectif : Conserver la trace des inondations historiques dans la mémoire commune. Pour remplir cet objectif, l'EPTB installe des repères de crue sur le bassin versant.

Pourquoi est-ce important d'agir?

La pose de repères de crue dans les zones à risque permet de sensibiliser les habitants. Avec le temps qui passe, la mémoire des inondations passées se dissipe. Il est nécessaire de conserver ces crues en mémoire afin d’être prêt pour les prochaines inondations.

Le témoignage de Maurice Chatry et Paul Plessy, Association des Amis du Vieux Tiffauges

Maurice Chatry
Maurice Chatry
Paul Plessy
Paul Plessy

 

Quelles sont les crues qui ont marqué le territoire ?

Paul Plessy : Lors de la crue de 1983, je travaillais à la tannerie de Tiffauges au service de maintenance. Nous avons dû travailler jusqu’à minuit pour démonter et mettre hors d’eau les moteurs de la tannerie. En cas de crue, le directeur de la tannerie téléphonait à Saint-Amand-sur-Sèvre et il savait que six heures plus tard l’onde de crue était à Tiffauges. Il y avait des relevés visuels faits aux stations de la Branle, à Saint-Laurent-sur-Sèvre et à Tiffauges.

Maurice Chatry : La crue de 1960 a détruit le Pont de la Vallée reliant Tiffauges et Torfou. S’agissant d’un pont reliant les départements du Maine-et-Loire et de la Vendée, il a fallu dix ans avant qu’il soit reconstruit. Au moulin de la Roche, le meunier - Maurice Morillon - avait transformé le moulin en café et possédait une ferme à proximité du moulin. À chaque crue, il appelait les fermiers au-dessus pour que tout le monde vienne donner un coup de main pour monter les tables du bistrot à l’étage. Les gens étaient alertés et attendaient l’appel de Maurice Morillon.

Quelle est l’importance de l’information préventive grâce notamment aux repères de crue ?

Paul Plessy : Les repères de crue sont importants à titre de renseignement pour la population.

Maurice Chatry : Le PPRI sert de base aux communes concernées pour établir leurs documents d’urbanisme : ainsi, un maire protège ses administrés en interdisant les constructions d’habitations dans les zones inondables.

Rappelons la sagesse de nos anciens qui connaissaient bien leur rivière : leurs habitations et leurs bâtiments de ferme étaient situés nettement au-dessus de la zone dangereuse.

Quel rapport entretiennent les riverains avec la Sèvre et ses crues ?

Paul Plessy : Auparavant, il y avait des activités et des entreprises qui fonctionnaient le long de la rivière. Les meuniers notamment connaissaient bien le fonctionnement de la rivière.

Maurice Chatry : Les crues sont désormais une anecdote pour les personnes puisque nous sommes beaucoup moins dépendants de la rivière. La connaissance du régime de la rivière et de ses crues reste importante. Il faut alerter les personnes.

Zoom sur...

Le 9 avril 1983

Ce jour-là, la Sèvre Nantaise et la Moine ont connu l'une des crues les plus importantes causant de nombreux dommages (photo ci-contre prise à Cugand lors de la crue).

L’état des lieux sur le bassin versant

57 communes ont été prospectées en 2005 sur le bassin versant et 73 repères de crue ont été installés par l’EPTB dans 45 communes. Le réseau de repères de crue s’est étoffé en 2015 avec 23 nouveaux repères de crue posés dans 7 communes. Ce sont ainsi 96 repères de crue officiels qui sont répartis sur le bassin versant de la Sèvre Nantaise.

Repères de crues (anciens et officiels) et échelle à la base de loisirs de Pont Caffino à Maisdon-sur-Sèvre.
Repères de crues (anciens et officiels) et échelle à la base de loisirs de Pont Caffino à Maisdon-sur-Sèvre.
Repère de crue officiel au moulin de Nid d’Oie à Clisson.
Repère de crue officiel au moulin de Nid d’Oie à Clisson.

 

Rappel

La Réglementation

La loi du 30 juillet 2003 sur les risques naturels et technologiques impose au Maire de réaliser l'inventaire et la pose des repères de crue sur sa commune.

Ce que dit le SAGE

La Commission Locale de l’Eau (CLE) a identifié dans le SAGE l’enjeu "amélioration de la connaissance des crues et des inondations". Pour répondre à cet enjeu, il est important d’acquérir des témoignages et des photographies de crues historiques pour entretenir la culture du risque d’inondation.

Que puis-je faire à mon niveau?

Habitant du bassin versant

Consulter la carte interactive des repères de crue et des zones inondables du bassin versant sur le site internet de l'EPTB.

Élu

Informer la population sur les zones soumises au risque d'inondation et des sites où les repères de crue sont installés. 

Contact :

Adrien PAJOT-WAGNER

Chargé de mission inondations

Etablissement Public Territorial du Bassin de la Sèvre Nantaise

Moulin de Nid d'Oie 10bis route de Nid d'Oie CS 49405
44194 CLISSON Cedex

02.51.80.09.51

02.51.80.50.11

Envoyer un message