Le programme d'actions sur le bassin du Longeron

Pour restaurer la bonne qualité de l’eau sur le bassin versant du Longeron, une combinaison d’actions est nécessaire tant sur le plan de la reconquête de la qualité de l’eau que sur la restauration des milieux aquatiques. Un programme d'actions est mis en oeuvre pour un montant 4,6 M€ de 2015 à 2019.

Le territoire concerné

Le bassin du Longeron (agrandir)

 

Le territoire couvre l’ensemble de l’aire d’alimentation du captage du Longeron, désigné « Barrage des rivières ». Le captage du Longeron est situé à 15 km à l’Ouest de Cholet. Son aire d’alimentation correspond au bassin versant de la Sèvre Nantaise en amont de la retenue (des sources de la Sèvre jusqu'au barrage). La qualité des eaux de ce captage est particulièrement impactée par les produits phytosanitaires et par le phosphore, justifiant ainsi sa désignation en tant que captage prioritaire au titre du Grenelle de l'Environnement.

Les cours d’eau principaux sont la Sèvre Nantaise et l’Ouin. Les affluents concernés par les contrats territoriaux sont les Sorlières, la Mare aux canes, la Chaine, l’Ouine…

 

Les objectifs et enjeux du programme

Le programme d’actions comprend un volet « pollutions diffuses » et un volet et « milieux aquatiques ».

Les objectifs sont :

  • améliorer le fonctionnement des cours d’eau
  • réduire l’usage des pesticides et des fertilisants
  • limiter le transfert des pollutions diffuses vers les cours d’eau

Les actions mises en oeuvre

La programmation prévisionnelle inclut :

Volet milieux aquatiques :

Renaturation du ruisseau de Saint Marsault
Aménagement d'un point d'abreuvement sur le bassin de l'Ouin (Corbelière)
Site de Fleuriais

 

  • la renaturation de tronçons de cours d’eau, de réduction d’impact de plans d’eau. Des études seront menées notamment sur les Sorlières, la Chaine, la Mare aux canes, le Blanc...,
  • la mise en défend des berges, par la pose de clôtures et d’abreuvoirs, accompagnée d’une restauration de la végétation notamment sur la Sèvre Nantaise en amont de Mallièvre, et sur l’Ouin, en aval de Mauléon, 
  • l’étude et la création de zones humides « tampons » sur les affluents afin de capter les eaux de ruissellement,
  • l’entretien de la végétation de bordure (hélophytes et ripisylve)…,
  • la restauration de la continuité piscicole et sédimentaire sur trois ouvrages sur l’Ouin dans sa partie aval. En association avec les ouvrages de l’Ouin, sur la Sèvre Nantaise, en amont immédiat de la confluence avec l’Ouin, une intervention sur un groupe de cinq ouvrages, et enfin sur plusieurs sites de la Sèvre en amont du Longeron tels que Buchet à Saint-Laurent-sur-Sèvre, Fleuriais à Mortagne-sur-Sèvre, Terrier, le Moulin Neuf et le Grand Moulin dans les Deux-Sèvres…, 
  • la définition de la gestion du barrage du Longeron, afin de remobiliser les sédiments et assurer la circulation piscicole et de contribuer à limiter l’eutrophisation,
  • la poursuite d’actions d’animation et travaux de préservation des ruisseaux à potentiel salmonicole.

 

Volet agricole

Journée technique sur les mélanges multi-espèces (méteils)
  • la réalisation de 430 diagnostics d’exploitation sur cinq ans. Ils permettent une « photographie » instantanée des pratiques en étudiant les aspects technico-économiques de l’exploitation au regard des enjeux environnementaux du territoire. Des focus sur certains points sensibles sont par ailleurs réalisés : stockage des effluents, zones d’affouragement... Ils se traduisent par l'élaboration d'un projet individuel d'exploitation afin de proposer à l'exploitant des pistes de travail pour améliorer ses pratiques ;
  • la réalisation de 160 accompagnements individuels d’exploitation visant un changement profond de système sur cinq ans. Ces accompagnements ont pour objectif d'aider l'exploitant à mettre en oeuvre son projet individuel d'exploitation ;
  • l’ouverture des Mesures Agro Environnementales et Climatiques (MAEC) : ces mesures soutiennent financièrement le maintien ou l’évolution vers des systèmes générant moins de transferts de pollutions vers les cours d’eau. Le déploiement de ces mesures contribuera aussi au maintien des haies et des zones humides ;
  • la réalisation d’actions collectives agricoles, de démonstrations, de formations et de sensibilisation. Un accompagnement par les opérateurs agricoles sera organisé sur différentes thématiques : la réduction des pesticides, les leviers agronomiques, l’autonomie alimentaire et fourragère, le maintien du pâturage… ;
  • la mise en place d’une étude d’opportunité du développement de l’agriculture biologique sur le territoire ;
  • la création d’une dynamique collective auprès d’un groupe d’agriculteurs voisins visant la conversion à l’agriculture biologique.

Le comité de pilotage

Le programme d'actions a été élaboré et est suivi par les représentants d'acteurs du territoire sous forme de comité de pilotage. Cette instance de décision est composée des organismes financeurs, des maîtres d'ouvrage des actions, des collectivités du territoire et des services de l'Etat. Au préalable des réunions de comité de pilotage, des réunions techniques sur des thématiques spécifiques sont organisées pour mener les réflexions et préparer les prises de décision.

Les porteurs :

  • L'EPTB Sèvre Nantaise
  • et le SIAEP ROC en tant que propriétaire du captage du Longeron

Les organismes financeurs :

  • Agence de l'Eau Loire Bretagne
  • Conseil Départemental 79
  • Conseil Régional des Pays-de-la-Loire

Les maîtres d'ouvrage des actions :

  • Agrobio Poitou Charentes
  • la CAVEB
  • la Chambre d’agriculture de la Vendée
  • la Chambre d’agriculture des Deux-Sèvres
  • le CIVAM Haut Bocage
  • la Communauté d’Agglomération du Bocage Bressuirais
  • le CPIE Sèvre et Bocage
  • Espace Terrena
  • la Fédération des CUMA des Deux-Sèvres
  • la Fédération de pêche de la Vendée : maître d’ouvrage
  • le GAB Vendée
  • le GRAPEA CIVAM
  • le SIAEP Vallée de la Sèvre
  • le Syndicat de la Sèvre aux Menhirs roulants et de ses affluents
  • le Syndicat des Sources de la Sèvre Nantaise
  • l'union des CUMA Pays de la Loire, section Vendée

 Les collectivités du territoire :

  • Communauté d’Agglomération du Bocage Bressuirais
  • Communauté d'Agglomération du Choletais
  • Communauté de communes du Canton de Mortagne-sur-Sèvre
  • Communauté de communes du Pays de la Chataigneraie
  • Communauté de communes du Pays des Herbiers
  • Communauté de communes Parthenay-Gâtine
  • Communauté de communes du Pays de Pouzauges
  • Conseil départemental des Deux-Sèvres
  • Conseil départemental de Maine-et-Loire
  • Conseil départemental de la Vendée
  • Conseil Régional Nouvelle Aquitaine
  • Conseil Régional des Pays de la Loire

Les services de l'Etat

  • Agence Française de la Biodiversité Délégation interrégionale Bretagne, Pays de la Loire
  • Agence Française de la Biodiversité Délégation interrégionale Centre Poitou Charentes
  • Agence Régionale de Santé Pays de la Loire
  • Direction Départementale des Territoires des Deux-Sèvres
  • Direction Départementale des Territoires du Maine-et-Loire
  • Direction Départementale des Territoires et de la Mer de Vendée
  • Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement Nouvelle Aquitaine
  • Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement des Pays de la Loire

Les partenaires techniques :

  • Bocage Pays Branché
  • Fédération des Deux-Sèvres pour la pêche et la protection du milieu aquatique
  • Fédération de Maine-et-Loire pour la pêche et la protection du milieu aquatique
  • Sèvre Environnement

Contact :

Julia DESPOIS

Animatrice de bassin versant Le Longeron

Etablissement Public Territorial du Bassin de la Sèvre Nantaise

Moulin de Nid d'Oie 10bis route de Nid d'Oie CS 49405
44194 CLISSON Cedex

02.51.80.09.51

02.51.80.50.11

Envoyer un message